66181-v6

La Maison du gouverneur a été le domicile de plusieurs officiers supérieurs de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Ses salles spacieuses et confortables ont accueilli de nombreuses rencontres et célébrations au cours des années. Charles Napier Bell, après avoir pratiqué bien des occupations (soldat, chasseur, commerçant, douanier et trésorier), s’est consacré à préserver le patrimoine manitobain et a beaucoup écrit au sujet de ses expériences à la Rivière-Rouge. Avec plaisir, semble-t-il, il décrit les dîners à la Maison du gouverneur : 

Bon nombre de soirées joyeuses ont lieu à la Maison du gouverneur, la table étant bien fournie de gâteries provenant de gibiers du territoire de la Compagnie de la Baie d’Hudson. On offrait aux invités toutes sortes de mets délicats (langue de caribou et lagopède, du Nord, langue et articulations de bison des plaines, jambons d’ours fumés, pemmican de viande de chevreuil et de bison préparé soigneusement avec de la moelle, nez d’orignal, queue de castor, esturgeon et corégone) accompagnés des meilleurs thés et généralement arrosés de liqueurs et de vins de choix âgés provenant des celliers bien garnis du fort. Une invitation à dîner chez le gouverneur suscitait chez les invités de fortes attentes.

Charles Napier Bell, The Old Forts of Winnipeg (Les anciens forts de Winnipeg), 1927.